Conférence de Bordeaux: L’ancien président déchaîne toujours les passions

Entre ceux qui l’accusent d’avoir appartenu pendant ses deux mandats à un système qui privilégie les siens et des supporters inconditionnels, l’ancien président Mohamed Ould Abdleaziz continue de déchaîner les passions parmi ses compatriotes.
Invité lors d’une conférence à Bordeaux à se prononcer sur la situation économique du pays à la lumière de la gestion du nouveau régime, l’ancien président a dit regretter « le retour en arrière ».
L’ex-président mauritanien parti en France officiellement pour ses soins, et qui reste sous le couperet d’un procès pour une série de chefs d’accusation «signe», par ce nouvel acte, son positionnement politique.
Inculpé en mars 2021 pour présomption de crimes économiques (corruption, blanchiment d’argent, enrichissement illicite, dilapidation de biens publics, octroi d’avantages indus et obstruction au déroulement de la justice), l’ancien président, soumis à la résidence surveillée depuis juin 2021, avait été élargi à la fin du délai légal, il y a quelques jours. Mais le parquet a annoncé les poursuites contre lui dans un éventuel procès encore en sourdine.
Procès du régime en place ou son propre procès avant l’heure, la rencontre de Bordeaux n’a fait qu’aggraver des contradictions déjà légion dans les rapports de l’ancien président et son successeur et « ami de 40 ans ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button