Droits de l’Homme : Le président de la CNDH, accompagné de l’ambassadeur de France, en tête d’une caravane contre l’esclavage en Inchiri

Le président de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH), Me Ahmed Salem Ould Bouhoubeyni, accompagné de SEM. Alexandre Garcia, ambassadeur de France en Mauritanie, est arrivé, mardi, à Akjoujt, dans le cadre d’une tournée de sensibilisation et de mobilisation contre l’esclavage, placée sous le slogan «Tourner la page de l’esclavage».
La visite organisée ce matin à Akjoujt s’inscrit dans la continuité des efforts déployés par la Commission nationale des droits de l’homme (Cndh) dans la lutte engagée contre l’esclavage et toutes ses séquelles et pour mobiliser les citoyens afin de contribuer à son éradication.
La présente tournée se déroule en présence de l’Ambassadeur de France, des autorités sécuritaires et administratives et des organisations de la société civile.
1
Elle fait suite également à des tournées similaires à Atar en présence de l’ambassadeur de l’Union européenne, SEM. Gwilym Jones, au Trarza, en présence de l’ambassadrice du Royaume d’Espagne, SE Mme., Miriam Alvarez De la Rosa, et au Brakna en présence de l’ambassadeur d’Allemagne, SE Mme Isabel Henin.
L’objectif assigné à cette campagne est aussi de vulgariser la loi criminalisant l’esclavage.
La mission en Inchiri vise, par ailleurs, à faire la lumière sur les plaintes adressées à la Cndh, via son courrier électronique, son application WhatsApp et ses points focaux, ainsi que via un numéro vert récemment introduit pour dénoncer d’éventuels cas d’esclavage.
3
Dans un discours qu’il a prononcé, pour la circonstane, le président du Commission nationale des droits de l’homme (Cndh), Me Ahmed Salem Ould Bouhoubeyni, a rappelé que la Cndh n’a jamais hésité, à chaque fois qu’elle a été saisie, et quel que soit le lieu concerné, à dépêcher des missions d’investigation.
4
A cet effet, le président de la Cndh en veut pour preuve la récente affaire survenue à Nouadhibou pour laquelle une mission d’enquête, en partenariat avec le Haut-Commissariat aux droits de l’homme, avait été dépêchée sur les lieux.
L’approche suivie par la Cndh pour combattre toutes les manifestations de l’esclavage reste ouverte à tous et s’étalera à toutes les régions du pays.
A noter enfin que les campagnes de sensibilisation et de mobilisation menées par la Cndh sont organisées avec la participation des autorités administratives et de sécurité, la société civile, des organisations non gouvernementales ainsi que des partenaires internationaux, des ambassadeurs et d’autres organisations concernées.
Source: CNDH

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button